Immobilier : quelles tendances sur début 2022 ?

Publié le 14/06/2022

AprĂšs une annĂ©e 2021 inĂ©dite, avec un volume de transactions record, le marchĂ© de l’immobilier semble lentement se stabiliser. Une dynamique de “retour Ă  la normale” s’est a priori enclenchĂ©e au premier trimestre 2022, marquĂ©e par un dĂ©but de hausse des taux d’intĂ©rĂȘt et des conditions d’emprunt plus dures.
Ces diffĂ©rents facteurs, couplĂ©s Ă  d’importantes disparitĂ©s rĂ©gionales, complexifient la lecture du marchĂ© de l’immobilier Ă  l’échelle nationale : quelles tendances peut-on observer Ă  l’heure actuelle ? Les Français ont-ils toujours une appĂ©tence marquĂ©e pour l’acquisition immobiliĂšre malgrĂ© l’accalmie ? Dans quels secteurs, sur quels types de biens ? Faisons le point.

2021, une année si particuliÚre

Rappel des Ă©vĂ©nements. Alors que de nombreux projets immobiliers n’avaient pas pu aboutir en 2020, consĂ©quence directe de la pandĂ©mie et des confinements successifs, l’annĂ©e 2021 fut celle d’une reprise inattendue d’un marchĂ© particuliĂšrement rĂ©silient.

2021 fut en effet l’annĂ©e de tous les records : le volume de transactions fut marquĂ© par une hausse de +12,5% pour s’établir Ă  environ 1,20 million de ventes en clĂŽture de l’annĂ©e. Une demande en hausse qui s’est matĂ©rialisĂ©e, sur leboncoin, par une augmentation de +15% d’efficacitĂ© des annonces en termes de gĂ©nĂ©ration de contacts dans les 7 premiers jours de parution. Rien que cela.

Hausse des prix (+7,2 % face Ă  2020, malgrĂ© des disparitĂ©s rĂ©gionales et la stagnation de Paris), effet de rattrapage, valeur refuge de la pierre en pĂ©riode de crise, taux d’emprunt historiquement bas sont autant de facteurs qui expliquent un volume de transactions et un dynamisme qui fait de 2021 une annĂ©e particuliĂšre pour le marchĂ© immobilier. Quid de dĂ©but 2022, oĂč les prix ont continuĂ© d’augmenter sur le premier trimestre (+10% T1 2022 vs T1 2021) ?

Nouvelle année, nouvelle dynamique ?

A l’échelle nationale, quelques grandes tendances se dĂ©gagent pour l’annĂ©e. MalgrĂ© l’impact de la crise ukrainienne, on a constatĂ© un dĂ©marrage encourageant au premier trimestre. La tendance est plutĂŽt Ă  la renormalisation du marchĂ© : un million de transactions immobiliĂšres sont attendues sur l’annĂ©e 2022 (un niveau Ă©quivalent Ă  2019), tandis que la croissance des prix ralentit pour s’établir vers un “juste” prix (+2,4% en 2022, selon une Ă©tude Standards & Poors).

Quels biens immobiliers intéressent les Français ?

Ces donnĂ©es sont Ă  mettre en perspective : le marchĂ© se renormalise plus qu’il ne chute. L’euphorie liĂ©e Ă  la sortie des confinements successifs se tasse, mais pas l’appĂ©tence des Français pour l’achat. En tĂ©moigne le cycle de vie des annonces : les transactions se concrĂ©tisent toujours vite sur leboncoin, puisqu’une annonce immobiliĂšre reste en moyenne 70 jours en ligne.

Un besoin d’espace qui ne se dĂ©ment pas

Quels sont les biens qui se vendent le mieux sur la plateforme ? Les recherches qui intĂšgrent les critĂšres de superficie et d’extĂ©rieur augmentent considĂ©rablement : +57% sur le mot-clĂ© “terrasse”, +55% pour un “balcon” ou encore +36% pour un “jardin”. Toutefois, l’exode urbain annoncĂ© n’a pas eu lieu : les Français ne fuient pas la ville, mais privilĂ©gient les villes de taille moyenne. Ainsi, les villes entre le top 10 et le top 50 en France connaissent une augmentation du prix au mĂštre carrĂ© allant de 6 Ă  10 %. La distance mĂ©diane qui sĂ©pare le lieu de vie actuel du bien immobilier repĂ©rĂ© sur leboncoin est d’ailleurs de 69 km.

En résumé

Alors que 75 % des Français utilisent leboncoin pour leur projet immobilier, l’offre et la demande sur le site donne une cartographie intĂ©ressante de l’état du marchĂ© Ă  l’échelle nationale. Les Français sont toujours Ă  l’affĂ»t de biens mais souffrent de la pĂ©nurie d’offres Ă  l’heure oĂč le marchĂ© entame sa mue vers une renormalisation. Des Ă©lĂ©ments Ă©voquĂ©s par AurĂ©lien Flament sur Bsmart.

Vous souhaitez en savoir plus sur les tendances immobiliĂšres prĂšs de chez vous pour diffuser vos annonces ou capter des mandats ? Contactez nos Ă©quipes.